Cryptographie

Les mathématiques garantes de la sécurité numérique - Leader mondial des solutions d’identité biométrique, Morpho sécurise les données biométriques individuelles et les informations sensibles grâce à la cryptographie. Cette technique, utilisée par Morpho depuis les années 1950, permet de protéger les informations sensibles. Pour maintenir sa position de leader sur un marché en perpétuelle évolution, Morpho fait de la recherche sa priorité absolue, pour continuer à proposer des solutions toujours plus innovantes et sécurisées.

Des algorithmes de chiffrement pour protéger les données

cryptography.jpg

La cryptographie est l'art de coder des messages afin de protéger les informations qu'ils contiennent lors de leur transmission, mais aussi lors de leur stockage. Les méthodes de cryptographie existent depuis la nuit des temps. Aujourd'hui elles reposent principalement sur des théories mathématiques et des pratiques informatiques. Conçues pour protéger la confidentialité, l'authenticité, la non-répudiation et l'intégrité de l'information, les fonctions cryptographiques reposent sur la complexité des calculs à réaliser, ce qui rend très difficiles les attaques des hackers.

 

La protection renforcée par les algorithmes de hachage

Le hachage (ou condensation) est une fonction mathématique utilisée pour condenser un grand ensemble de données en un plus petit ensemble. Cette fonction rend impossible la reconstitution d'un document d'origine à partir de sa forme réduite. De plus, deux documents différents produiront nécessairement deux versions condensées différentes.

Morpho conçoit des fonctions de hachage, des algorithmes de chiffrement éprouvés (symétriques et asymétriques), des solutions PKI et des signatures électroniques. Son savoir-faire en matière de cryptographie lui permet notamment de protéger les données biométriques et/ou alphanumériques enregistrées dans les cartes et les documents à puce (passeports par exemple) ou lors de leur transmission via différents réseaux (paris et jeux, LAPI…).

Des protocoles cryptographiques robustes

Actif dans la recherche et le développement de technologies de cryptographie, Morpho utilise et maintient une bibliothèque d'algorithmes appelés primitives. Les primitives cryptographiques sont des algorithmes de faible niveau qui sont utilisés pour élaborer des protocoles cryptographiques robustes destinés à la sécurisation de systèmes et d'informations. Ils comprennent aussi des fonctions de hachage et de chiffrement.

Il faut un algorithme de chiffrement et une clé pour crypter un message. Pour cela, il existe plusieurs méthodes :

  • la cryptographie symétrique, qui n'autorise l'échange d'informations qu'entre deux parties seulement.
  • la cryptographie asymétrique, basée sur un système de clés publiques et privées (infrastructure de clé publique PKI) ; elle permet d'échanger des informations sécurisées entre plusieurs parties. Il est à noter que la cryptographie asymétrique peut garantir soit la confidentialité soit l'authenticité d'un message, mais pas les deux à la fois.