La biométrie, un atout précieux pour les forces de police américaines

Morpho est le leader des solutions biométriques de gestion de l’identité aux Etats-Unis. Plusieurs services de police américains utilisent quotidiennement les systèmes d’identification biométrique automatique que la société conçoit et développe.

Une des dernières références en date, le laboratoire de police scientifique du Comté d'Orange, en Californie, l'un des plus importants des Etats-Unis, vient de rejoindre la liste des services de police qui font confiance à Morpho, la société de Safran leader dans le domaine de l'identification biométrique (empreintes digitales, iris, reconnaissance faciale). Parmi les atouts qui font sa force : des algorithmes de haute performance, capables d'établir en quelques secondes des correspondances entre des empreintes digitales relevées sur le terrain et celles contenues dans les bases de données des services de police. « Nos systèmes d'identification biométrique automatique (AFIS) se situent, incontestablement, loin devant ceux de la concurrence. Cela explique en grande partie pourquoi Morpho est leader sur ses marchés, souligne Clark Nelson, directeur commercial au sein de Morpho. Pouvoir identifier précisément une seule empreinte digitale dans une base contenant plusieurs millions de données est un exercice particulièrement complexe ! »

Simplicité et précision
Afin de pouvoir accéder aux bases de données AFIS, les forces de police utilisent des scanners pour relever les empreintes digitales. « Pour permettre des usages en situation de mobilité (contrôles sur la voie publique ou sur des sites d'urgence, etc.) et conserver la rapidité et la précision du système, nous avons récemment mis au point un terminal portable de la taille d'un téléphone mobile, explique Clark Nelson. Il suffit au policier de demander à la personne contrôlée de placer un doigt sur la surface du boîtier. L'image est numérisée et transmise pour rechercher une éventuelle correspondance avec celles répertoriées dans les bases de données locales ou nationales. » Les systèmes AFIS de Morpho atteignent aujourd'hui une précision de 99,9 % : « Nous comptons investir pour continuer d'améliorer le système, indique Clark Nelson. Car une progression de 0,01 % peut permettre de repérer de nombreux autres criminels. »

Le FBI a également migré vers la toute nouvelle génération de l'outil de recherche de correspondance des empreintes digitales de Morpho. Ce système est trois fois plus précis que celui utilisé jusqu'alors par la police fédérale américaine. Il devrait désormais permettre de résoudre des affaires classées, pour lesquelles les empreintes relevées sur la scène de crime n'avaient pu être comparées avec celles déjà enregistrées de criminels connus.

Une relation clients exemplaire
« Cette performance technologique est évidemment très appréciable, mais nous sommes aussi et surtout très sensibles à la qualité du service clients de Morpho, qui se montre toujours extrêmement réactif et efficace », témoigne Karl Wilmes, directeur adjoint du Colorado Bureau of Investigation. En effet, pour Clark Nelson, la notion de service est au coeur de la démarche commerciale de Morpho : « L'attention portée à nos clients, avec lesquels nous établissons des relations de long terme, est une composante primordiale de notre politique d'entreprise. Si nous remportons la quasi-totalité de nos appels d'offres, nous le devons à notre excellence technologique, mais aussi à la qualité des relations que nous entretenons avec nos clients. Comme depuis plus de 40 ans avec le FBI et plus de 20 avec le Colorado Bureau of Investigation ! »

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer