Morpho soutient la Norvège dans la lutte contre la fraude et le vol d’identité sur smartphone

Morpho participe au projet norvégien SWAN destiné à lutter contre la fraude à l’identité et le piratage des données personnelles.
Morpho supports Norway to fight against identity theft and fraud on smartphones

Le mois dernier, le RCN (Research Council of Norway) lançait le projet de Recherche & Développement SWAN (Secure Access Control over Wide Area Network) destiné à assurer, via la biométrie, une authentification forte, totalement sécurisée, des données personnelles sur smartphone lors d'opérations en ligne. Morpho est partie prenante de ce projet stratégique pour l'économie numérique du pays.

 

Le contexte
La fraude à l'identité et le piratage des comptes clients (e-bancaire, e-santé, email…) constituent les menaces les plus critiques pour les consommateurs norvégiens, ainsi que pour l'économie norvégienne dans son ensemble.
La plupart des citoyens doivent en effet toujours s'authentifier des douzaines de fois par jour via un appareil mobile (ordinateur portable, smartphone ou tablette) afin d'accéder à diverses applications telles que les banques ou des sites sécurisés sensibles administratifs.
Afin de parer aux attaques de phishing de plus en plus fréquentes, les fournisseurs de services conseillent aux usagers de choisir des mots de passe toujours plus complexes incluant des caractères spéciaux alphanumériques et de les changer régulièrement.
De plus en plus répandue sur les nouvelles générations de smartphones, la biométrie permettrait de fait aux utilisateurs un accès simplifié et sécurisé à leurs comptes et de nombreuses autres applications.

 

Le projet SWAN
Le projet SWAN a pour but de rechercher, développer et déployer des technologies innovantes pour le développement d'une plateforme de contrôle d'accès viable et rentable. Comment ? Par l'utilisation de l'authentification forte et de la biométrie pour sécuriser les transactions financières et par l'amélioration du processus de transmission des données. Le principe étant de crypter l'intégralité de chaque transaction de l'émission à la finalisation de la transaction.
Ce projet de recherche fait appel aux coeurs de métiers de Morpho : de l'acquisition de l'iris, des empreintes digitales et du visage sur smartphone à la protection des templates biométriques* et des transactions.
Morpho participera également à l'intégration et à tous les efforts, notamment européens, liés à la standardisation.

 

Les partenaires
Une des nouveautés liée à ce contrat est que, pour la première fois, des partenaires se retrouvent pour travailler sur un sujet innovant, qui traite de la biométrie sur smartphone (sécurisation des transactions, protection de la vie privée, etc.)

Le consortium formé pour ce projet compte 6 partenaires :

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer