Quand le crime laisse des traces !

« Une des activités criminelles la plus répandue au Royaume-Uni est le trafic de cocaïne, explique Bob Green, region sales manager UK & Ireland. Elle implique d'importants échanges d'argent liquide. Mais lorsque des sommes d'argent "suspectes" sont découvertes au cours d'une enquête de police, aucune saisie ne peut avoir lieu sans qu'un lien formel soit établi entre cet argent et le trafic de cocaïne. » En l'absence de preuves évidentes sur le terrain, un test doit donc être effectué pour identifier notamment d'éventuelles traces de cocaïne sur les billets. « On estime qu'environ 10 % des billets en circulation au Royaume-Uni sont contaminés par des traces de cocaïne, précise Bob Green. Mais lorsque des billets se trouvent à proximité immédiate de cette substance, le taux de contamination augmente. Suivant les protocoles mis en place par les autorités anglaises, il est considéré qu'un taux cinq fois supérieur au taux généralement constaté suffit pour établir un lien direct entre l'argent et le trafic de cocaïne. »

Un système fiable et économique
Pendant longtemps, ces tests sont restés relativement rares. Le pays ne comptait que deux laboratoires et l'envoi des billets occasionnait d'importants frais de transport et de personnel, en plus du coût important de l'analyse elle-même. Des contraintes levées par les équipements portables Itemiser® de Morpho. « Le test peut être effectué au poste de police en peu de temps, indique Bob Green. La poussière présente à la surface des billets est récupérée et transformée en vapeur, avant d'être ionisée grâce à un métal radioactif. L'application de champs électriques dans un tube de guidage permet alors d'identifier chaque substance grâce à sa vitesse de déplacement. C'est le résultat de la technologie ITMS™ de détection de traces de Morpho. Une alarme se déclenche lorsqu'un seuil est atteint. »

Il fallait y penser !
Une idée simple… et pourtant récente. « Le Royaume-Uni utilise Itemiser® 3 – et sa version améliorée Itemiser® 3 Enhanced – depuis 2002 pour détecter des traces de cocaïne sur les individus souhaitant entrer dans un pub ou un night-club, rappelle Bob Green. Mais c'est seulement en 2010 que les forces de police ont envisagé de l'appliquer aux billets de banque. Nous avons alors dû démontrer la précision du système ainsi que la possibilité de standardiser le calibrage des appareils. De son côté, le ministère de l'Intérieur a mis en place les protocoles permettant d'utiliser les résultats lors des poursuites civiles. »

Cette collaboration s'est concrétisée au sein du , qui associe Morpho à 27 organismes policiers et forces de l'ordre du pays. Fort des succès déjà enregistrées, des efforts de recherche sont poursuivis afin d'améliorer les connaissances liées à la contamination des billets et d'accroître la valeur de ces preuves devant les tribunaux.

Plusieurs centaines de millions de livres sterling liées au trafic de cocaïne ont été saisies par les forces de police du Royaume-Uni grâce à l'appareil de détection de traces Itemiser® de Morpho. Des résultats spectaculaires qui pourraient inspirer d'autres pays européens…

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer