Reconnaissance faciale : la performance en temps réel

Présentée à l’occasion du salon Milipol 2013, Morpho Argus® est la solution de reconnaissance faciale sur flux vidéo de Morpho. Explications avec Claude Bauzou, chef de produit.

Pouvez-vous d'abord présenter les fonctionnalités de Morpho Argus ?
Claude Bauzou : Cette application de reconnaissance faciale est capable d'analyser des flux vidéo en temps réel, image par image, et de déterminer en quatre secondes environ si une personne qui passe à un endroit spécifique est répertoriée dans une base de données. Quand c'est le cas, Morpho Argus a la possibilité de remonter les alarmes de deux façons. Tout d'abord, l'application peut afficher simultanément deux photos sur un écran d'ordinateur : celle d'une personne qui passe et celle d'un visage similaire répertorié dans une base de données. Ce mode opératoire convient aux configurations dans lesquelles les personnes sont amenées à s'arrêter un instant, par exemple pour franchir un tourniquet avec un ticket d'entrée : l'agent de sécurité a le temps de comparer les deux photos puis d'agir en conséquence s'il lui semble qu'il s'agit bien de la même personne. Dans les cas où il n'est pas possible de bloquer les flux, l'application envoie une notification sur téléphone mobile à un agent sur le terrain, avec une photo de la personne à contrôler.

Quels types de flux vidéo peuvent être ainsi analysés ?
C. B. : Morpho Argus est compatible avec toutes les caméras IP[1] mais les performances sont nettement meilleures avec des caméras à très haute définition. De façon générale, nous conseillons et accompagnons les clients sur les conditions d'installation et d'utilisation de Morpho Argus, qui conditionnent très largement l'efficacité de l'outil : types de caméras, donc, mais aussi environnement visuel, luminosité, façon dont les personnes passent devant les caméras… L'idéal, ce sont les conditions dites directionnelles – les gens se déplacent et orientent leur visages dans une même direction – avec un éclairage intérieur totalement contrôlé.

Quelles sont les utilisations possibles ?
C. B. : Le principal usage, en termes de marché, est celui qui consiste à détecter, parmi les personnes celles qui figurent dans une liste d'interdiction : hooligans interdits de stade, tricheurs ou joueurs auto-interdits dans les casinos, etc. Mais l'application peut aussi se référer à une liste d'autorisation, afin d'assurer par exemple un accueil particulier à des clients VIP. On peut envisager de multiples applications dans les aéroports, où circulent beaucoup de flux canalisés : Morpho Argus peut s'avérer très utile pour lutter contre l'immigration illégale ou savoir quels bagages contrôler à la douane.
Morpho Argus peut également être utilisé pour le renseignement. Il permet d'enregistrer tous les passages d'une personne à des endroits précis, de façon à reconstituer ses habitudes et ses déplacements.
Beaucoup d'usages possibles restent à inventer sur un marché qui est loin d'avoir atteint sa maturité. Et comme la technologie de reconnaissance faciale avance très rapidement, il sera possible dans le futur de détecter des personnes recherchées dans des conditions moins contraignantes qu'aujourd'hui.

[1] Une caméra IP ou caméra réseau est une caméra de surveillance utilisant le Protocole Internet pour transmettre des images.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer